Créatures célestes. Après Soufa, Netz, Raam, voici le « Metatron » : le F35 et son escorte.

Posted on 24 septembre 2011

2


F35

En début d’année, l’armée de  l’air et de l’espace israélienne  avait mis les internautes au défi de trouver un nom au F35.  Les F15 et F16 revus par les ingénieurs israéliens portent déjà des noms à connotation céleste tels que  Baz, Raam, Netz, Barak, Soufa.  Le F35 qui surclasse tous les aéronefs sera  gratifié d’un substantif en conséquence.  20 appareils ont été commandés aux américains pour 2017, officiellement. L’enveloppe est de 3 milliards de dollars environ, maintenance et formation comprise.

Le F35 est furtif grâce à son design, aux matériaux qui le recouvrent et aux dispositifs de brouillage qui l’équipent.  Cet avion très avancé sait tout faire, on dit « multirôle ». Mener des opérations de reconnaissance, des attaques au sol ou des combats aériens. Il est conçu par la trinité de défense américaine : Lockheed Martin, Northrop Grumman et BAE Systems. Avec le concours d’alliés proches des USA et de certains pays de l’OTAN. Dont la Turquie qui fabrique plusieurs éléments critiques de l’aéronef et pourrait sortir sa propre version du F35 à l’horizon du centenaire de la République en 2023. Parmi les premiers partenaires et clients du programme, figurent le Royaume-Uni (avec une version pour porte-avion) l’Italie, les Pays Bas, l’Australie, le Canada, le Danemark, la Norvège et last but not least : Israel et Singapour (spécialistes tous les deux de la guerre électronique).

Toutefois les israéliens qui ne sont pas nés de la dernière pluie assembleront l’appareil en Israël et y ajouteront leur propres systèmes de guerre électronique et de brouillage  (le plus important sur un avion)  des réservoirs plus larges pour accroître le rayon d’action des appareils, des interfaces pour missiles spéciaux et bombes guidées . Enfin  Lockheed Martin s’est engagé à acheter  pour au moins 4 milliards de dollars de systèmes israéliens notamment à IAI  et Elbit ce qui compensera le coût d’acquisition des 20 appareils dont le montant équivaut à celui de l’aide annuelle américaine: 3 milliards de $. Pas vraiment un marché de dupe donc.

On peut voir ci-dessous une série de vidéos relatives au F35 et à son évolution (avec une mention du F22 interdit à l’export et dont la production cesse cette année). La dernière vidéo est celle du B2 qui vient de s’illustrer en Libye en menant ses missions tranquillement à partir du Missouri, à 10 000 km de distance.  Ce bombardier furtif n’a pas fini de faire parler de lui. Il  sera encore en service pendant toute la première moitié du 21ème siècle. Le B2  participe aux entraînements et simulations régulières que l’US Air Force mène avec ses alliés. Dont Israël (voir les images de l’exercice mené dans le désert américain à partir de la base de Nellis à côté de Las Vegas : ici)

*

© Mitz (reproduction non autorisée).

PS: Sans rapport. les petits objets  en or montrés en illustration de l’article sur les F35 sont les photos d’authentiques bijoux précolombiens exposés au Museo del Oro de Bogota. Cherchez l’erreur…Pour ceux que les énigmes intéressent on a aussi cela.  Lol.

*

*

*

*

Sélection Nano & Mitz

*

*

*

*

*

About these ads