Décapant! NGO Monitor basée à Jérusalem, dévoile en 10 points le vrai visage de l’ONG Human Rights Watch #HRW

Posted on 12 septembre 2012

5


Le vrai visage de HRW

*

L’organisation non gouvernementale soi-disant humanitaire Human Rights Watch (HRW) se distingue en permanence par ses campagnes violemment anti-israéliennes et anti-rwandaises. NGO Monitor de Jérusalem a sorti le profil de la très sulfureuse HRW en mars dernier.  On est très très  loin de l’image immaculée et virginale véhiculée dans les médias. Résumé en 10 points:

*

1] HRW http://www.hrw.org a été fondée en 1978 sous le nom de Helsinki Watch à l’origine.  L’organisation est basée à New-York. Elle est dirigée par Kenneth Roth depuis 1993.

2] Le budget annuel de HRW est de 48 millions de dollars.  Le milliardaire George Soros a accordé  en 2010 un don de 100 millions de dollars à l’organisation.  Ce don doit entre autres, permettre à HRW d’accroitre d’un tiers ses effectifs mondiaux.

3] Dans le cadre de ses activités au Moyen-Orient, HRW concentre ses condamnations sur Israël.  NGO Monitor souligne le manque de crédibilité récurrent des attaques anti-israéliennes de HRW.

4] La plupart des cadres de HRW ont une formation idéologique marquée et sont incapables de formuler des analyses objectives.  La division Moyen-Orient et Afrique du Nord de HRW n’échappe pas à cette règle.

5] En octobre 2009 le fondateur historique de HRW, Robert Bernstein a publié dans le New York Times un article intitulé “Rights Watchdog, Lost in the Mideast” dans lequel il dénonce la dérive de HRW et son parti-pris anti-israélien systématique.  Bernstein accuse notamment HRW de vouloir faire d’Israël un « État paria ».  

6] En 2009, HRW a organisé un dîner de prestige pour lever des fonds en Arabie Saoudite en mettant en avant son activité militante anti-israélienne.  L’un des gages de cet antisionisme opérationnel étant la contribution apportée par HRW aux conclusions du rapport Goldstone.

7] Toujours en 2009 la directrice Afrique du Nord et Moyen-Orient de HRW s’est rendue en Libye pour faire l’apologie du fils de Muammar Kadhafi, le présentant comme un vrai réformateur.  HRW a alors parlé de printemps libyen mené par le clan Kadhafi.

8] HRW a participé activement à la conférence de Durban en 2001 et poursuit ses campagnes en faveur du boycott de l’Etat Israël.

9] En septembre 2009 un scandale a fait éclater les sympathies pro-nazies de l’expert de HRW pour les questions militaires Marc Garlasco. Il  a été suspendu mais ses rapports ont été conservés par l’organisation. Selon NGO Monitor ce dérapage serait constitutif d’un problème beaucoup plus large au sein de HRW.

10] Selon NGO Monitor de Jérusalem,  HRW tiendrait une partie de son budget de l’organisation para-gouvernementale hollandaise Oxfam Novib dirigée par Farahnaz Karimi.

*

*

Copyright Nano & Mitz

*

*

*

About these ads